Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 Apr

Lancement du FEMUA 8 :Le ministre Maurice Kouakou Bandama veut un festival national

Publié par SAIDICUS LEBERGER  - Catégories :  #FEMUA 8

Le ministre Maurice Kouakou Bandama
Le ministre Maurice Kouakou Bandama

La huitième édition du Festival des Musiques Urbaines d’Anoumabo a officiellement ouvert ses portes le jeudi 23 avril 2015. C’était à la place du village d’Anoumabo en présence de plusieurs autorités.

Présent à cette cérémonie, le ministre de la Culture et de la Francophonie Bandama Kouakou Maurice a traduit ses remerciements à Désiré Kadré Ouedraogo, Président de la Commission de la CEDEAO (Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest), par ailleurs parrain de la cérémonie. « Nos Etats travaillent selon un programme commun pour le rayonnement de l’Afrique. Par votre présence, vous marquez également le signe de la communalisation des programmes culturels. Car la culture est le lien incontesté de l’unité et de l’union dans nos Etats », a-t-il dit au parrain.

Avant de mettre un accent sur la bravoure et l’abnégation du groupe Magic System, « Vous êtes la fierté de la Côte d’Ivoire Culturelle et de la Côte d’Ivoire entière. Merci pour avoir fait de la Côte d’Ivoire un pays Culturel. Continuez à maintenir l’unité en vos seins et la cohésion entre vous ». Sur sa lancée, Maurice Kouakou Bandama a exprimé son vœu de voir le FEMUA devenir un festival national. « Nous nous battrons pour que le FEMUA grandisse. Félicitations à vous de l’avoir étendu à Koumassi pour cette année. Nous allons agir pour que le FEMUA envahisse la Côte d’Ivoire toute entière », a déclaré le ministre de la Culture et de la Francophonie. La cérémonie s’est achevée par la pose de la première pierre de l’EPP Magic System de Bangolo.

Désiré Kadré Ouedraogo sous le charme d’Anoumabo
Le parrain de la cérémonie, Désiré Kadré Ouedraogo, Président de la Commission de la CEDEAO (Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest) a été séduit par Anoumabo, auparavant présenté comme village de la CEDEAO. « Je suis heureux de fouler pour la première fois le sol d’Anoumabo. Cette CEDEAO en miniature où vivent tous les ressortissants des Etas membres de la Communauté », a-t-il dit. Dans son élan, le parrain a rappelé l’importance et l’utilité de la Culture. « La Culture est le ciment qui lie les peuples et les continents. La CEDEAO ne ménagera aucun effort pour accompagner le FEMUA. Car, c’est un festival qui s’inscrit dans l’objectif de l’institution CEDEAO. Bravo ! Bravo ! Et Bravo au groupe Magic System pour cette initiative », s’est-il réjoui.

Kandia Kamara dévoile son fanatisme
« Depuis leur premier tube ‘’1er Gaou’’, je me délecte de toutes les créations du groupe Magic System. J’avoue que je suis l’une de leur fan inconditionnelle. Je suis là comme tous le monde, pour célébrer l’unité et la Culture », a déclaré la ministre de l’Education Nationale et de l’Enseignement Technique. Kandia Kamara a profité pour inviter la jeunesse au travail et à l’espoir. « Ces quatre jeunes d’Anoumabo sont aujourd’hui des stars planétaires. Ce sont des symboles d’une jeunesse battante. Les jeunes doivent comprendre qu’une autre vie est possible malgré les aléas et les difficultés apparents du moment », a-t-elle conseillé. Avant de se tourner vers les ‘’Magiciens’’ : « en construisant des écoles, ce sont des épines que vous retirez de nos pieds. D’autant plus que l’Ouest de la Côte d’Ivoire souffre d’un manque criard d’infrastructures scolaires. Par ce geste, Magic System vient d’accéder au panthéon de l’histoire. Seule la postérité saura les honorer pour leurs actes ».

Aby Raoul dédie son mandat à Magic System
Le maire de la commune de Marcory a rendu hommage aux ‘’Magiciens’’ lors de son allocution. « Je voudrais exprimer ma reconnaissance et ma gratitude aux quatre petits garçons d’Anoumabo. Grâce à eux, Marcory est sur le toit du monde. Grâce à eux, Abidjan et la Côte d’Ivoire sont connus partout. Je suis maire grâce à Magic System. Car dans tous leurs tubes, il y a une chanson dédiée à Aby Raoul. Grâce à eux ce petit ‘’glôglô’’ (quartier précaire) de Marcory est connu dans le monde. Je suis fier de vous. Continuez ainsi, ensemble nous irons très loin. », a déclaré le maire de Marcory.

A’salfo reconnaissant au Président de la République
Lors de son Alocution, Traoré Salif (A’salfo) lead vocal du groupe Magic System, par ailleurs Commissaire général du festival a exprimé sa reconnaissance au Président de la République Alassane Ouattara et à son gouvernement pour le soutien dont a bénéficié le FEMUA 8. Egalement, A’salfo s’est réjoui de l’accompagnement du Conseil Café-Cacao, qui a décidé d’aider au financement de la construction de l’EPP Magic System de Bangolo. Il a invité la jeunesse à une prise de conscience en cette année électorale. « Nous avons de beaux projets. Mais, cela ne sera réalisable que dans la paix. Pour cette année électorale, cultivez le vivre ensemble, l’unité et la cohésion sociale. Car le développement et le rayonnement de notre pays est possible », a indiqué le Commissaire général du FEMUA.

Commenter cet article

À propos

RADIO PANAFRICAINE - LA VOIX DE L'AFRIQUE DANS LES GRANDS EVENEMENTS